Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réponse au Front National 12

Dans le cadre du festival Regard sur l'exil, animé par le collectif des Réfugiés et Amnistie Internationale, des lycéens du lycée Monteil, mais aussi de Louis Querbes et François d'Estaing, ont participé à des animations et des débats au Club, ce qui n'est évidement pas du goût du Front National. Celui-ci, à travers la voix de son secrétaire, Jean-Guillaume Remise allant jusqu'à parler de « viol des consciences » car il ose tout et c'est à ça qu'on le reconnaît.

Pourquoi des adolescents de 16 ans, qui sont jugés assez responsables pour travailler de nuit quand ils sont apprentis ou considérés majeurs pénalement, ne pourraient-ils pas visiter une exposition consacrée aux conditions vie des migrants ? M. Remise et le Front National font preuve de mépris envers l'intelligence de la jeunesse lycéenne.

La colère des frontistes aveyronnais est avant tout provoquée par le fait qu’Éducation Nationale et milieu associatif présentent des faits sociologiques qui battent en brèche les préjugés et rumeurs véhiculés par le Front National. Le mensonge est une méthode intégrée et admise par le parti d'extrême-droite, théorisée par son fondateur Jean-Marie Le Pen, citant Beaumarchais : « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ».

Les migrants ne sont ni des terroristes ni des envahisseurs et l'immigration enrichie les pays qui l'accueillent (en France en 2005 l'immigration représentait un coût de 68 milliards d'euros pour 72 milliards de recette, source Les Échos). L'installation de familles de réfugiés dans nos départements permettrait le maintien de nos commerces et nos services publiques (notamment nos écoles), développerait la francophonie et créerait des emplois.

Voilà ce que défendent les vrais patriotes, mais ce n'est pas le cas de M.Remise et des militants du Front National qui ne sont que des employés gestionnaires de patrimoine d'une entreprise familiale de millionnaires, les Le Pen.

Nous apportons bien entendu notre soutien au Club qui crée des emplois et du lien social sur la ville de Rodez, ce dont est bien incapable le parti lepéniste.

Quand aux postures matamoresques du secrétaire fédéral du FN12, menaçant de saisir les autorités concernées, elles feront rire les intéressés autant que nous.

 

Pour Ensemble-Front de Gauche, Guillaume Halb.

Partager cet article

Repost 0