Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

10 essais pour cet hiver

 

Les nouveaux chiens de garde de Serge Halimi : le journaliste du Monde Diplomatique étudie la collusion intellectuelle et culturelle entre média et mondes du pouvoir. Beaucoup d'autres livres ont été écrit depuis sur le même sujet, mais celui-ci reste très efficace parce qu'il part d'exemples percutants. Bon après sa lecture, on a envie de sortir dans la rue avec un bazooka, mais une fois ce petit moment d'irritation passé, on est mieux averti avant de regarder le 20h.

 

Tableau Noir de Nico Hirtt et Gérard de Sélys : les deux auteurs, un enseignant et un journaliste belges, alertent les lecteurs sur les objectifs crapuleux de la commission européenne en matière de politique éducative. Privatiser pour mieux enrichir les groupes capitalistes européens et décerveler les futurs générations en remplaçant les connaissances par des compétences. Les auteurs en font trop, ils noircissent le tableau, jouent avec des théories du complot ? Le livre date du milieu des années 90, il suffit de voir l'évolution de nos systèmes éducatifs pour se faire une opinion. Et laissez ce bazooka tranquille, voyons !

 

La guerre de classe de François Ruffin : un journaliste de l'équipe à Daniel Mermet s'interroge sur le sentiment de la lutte de classe. Pourquoi celle-ci est encore très forte chez le patronat et chez les maîtres du monde mais tend à disparaître chez les classes populaires ? Une certaine ''gauche'', qui se veut ''moderne',' ne serait-elle pas un peu responsable ? Pour vous mettre le goût à la bouche, un extrait avait été publié sur ce blog génial il y a quelque temps déjà. Excellent ouvrage.

 

Le Manifeste du Parti Communiste : par deux jeunes auteurs qui iront loin, j'en suis sûr, Karl Marx et Friedrich Engels. Ben oui, ça ne fait pas de mal de réviser. Texte original court, quatre chapitres : qu'est ce que le capitalisme ? Pourquoi et comment les ouvriers doivent-ils s'organiser ? Quelles attitudes adopter par rapport aux autres partis ? C'est simple et de bon goût.

 

Le droit à la paressede Paul Lafargue : le gendre de Karl Marx pose une question simple : pourquoi le travail serait-il une valeur morale indépassable ? Beaucoup de communistes ont fait l'impasse sur cet auteur. Juste après le mouvement sur les retraites, ce fascicule est d'actualité. Qu'en est-il du droit de ne pas (toujours) travailler ? Est-ce bien finalement de travailler et pourquoi ?

 

Discours de la servitude volontaired'Étienne de la Boétie : pourquoi accepte-t-on d'obéir à des chefs, même quand les ordres vont contre notre liberté ? Bonne question, on cherche encore la solution depuis XVIe siècle, celui qui trouvera aura droit à une statue dans chaque ville et son nom sera donné à plein de centres culturels.

 

Une Histoire populaire des États-Unis d'Howard Zinn : une bible pour militant. Et le mot bible n'est pas choisi au hasard. Si les précédents livres conseillés sont courts et ne dépassent généralement pas une centaine de pages, celui en fait plus de huit cent. Mais ne vous découragez pas. D'abord parce que l'écriture est passionnante, et ensuite parce que les chapitres découpés par périodes historiques peuvent se lire de façon indépendante. Le principe de l'Histoire populaire (qui peut aussi s'appliquer à l'Histoire de France), c'est de considérer que les évènements sont le produits des peuples et pas seulement de ''héros'' historiques. Ainsi l'indépendance américaine ne se déroule pas de la même façon que l'on soit George Washington ou un ouvrier agricole sous contrat. C'est à celui-ci qu'Howard Zinn s'intéresse, comme aux indiens, aux syndicalistes, aux pacifistes ou aux militants noirs. Enfin !

 

Sociologie de la Bourgeoisie par Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot : ouvrage un peu plus ardu à aborder mais intéressant. Comment fonctionne la classe adverse ? Il est ainsi curieux de voir que ceux qui prônent la concurrence et le chacun pour soi sont, entre eux, d'une très grande solidarité et affichent un fort esprit de corps. Leur principale préoccupation étant de reproduire leur caste sans corps étranger. (disponible à la médiathèque de Rodez)

 

Les trotskismes de Daniel Bensaïd : c'est une bonne approche que ce fascicule de la collection Que sais-je ? pour découvrir le mouvement trotskiste. Le pluriel n'est pas mis au hasard mais révèle un concept mis au point par ''bensa'', membre fondateur de la LCR puis du NPA, qui nous a quitté il y a bientôt un an. Il y a eu différent trotskismes, celui de la LCR s'est sabordé pour créer le NPA tout en tentant de rester fidèle à la vision du trotskisme, c'est un paradoxe ? Oui, mais vous comprendrez mieux en lisant ce livre.

 

Être anticapitaliste aujourd'hui de Philippe Pignarre : écrit par un ancien militant de la LCR, cet essai dresse les défis auxquels devrait répondre le NPA pour être un parti de masse et de désobéissance civile anticapitaliste. Une très bonne synthèse est faite entre révolutionnaire et anticapitaliste. A l'approche du congrès, voici un bon outil pour faire le point. Vous pouvez commander ce livre aux éditions La Brèche.

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Rubrique Littéraire - Cinema

Partager cet article

Repost 0