Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Puisque les routes d'Aveyron commencent à être bloquées, que même les réunions du NPA ne peuvent plus se tenir, voici l'occasion de se caler sous une grosse couverture avec un bon bouquin. Car un bon militant est un militant cultivé. Je citerai un extrait de l'introduction de l'Encyclopédie du savoir inattendu de Daniel Lacotte :'' il convient de ne jamais cesser de [se] cultiver... avec patience, pragmatisme et pugnacité. Mais surtout, aux côtés de ceux que l'humilité grandit car ils savent trop que la forfanterie ne fait jamais bon ménage avec la volonté de comprendre le monde. Un cerveau en éveil est un humain gagné à l'écoute des autres et au camps de la tolérance''.

Bien sûr la liste suivante est un choix de conseils tout à fait personnel et non exhaustif :

 

Les Misérables de Victor Hugo : 2000 p aux éditions de poche, çà devrait vous occuper quelques soirées.. Même sans l'avoir lu, tout le monde connait Javert Gavroche Cosette et Jean Valjean, pourtant le livre est une expression de la vision du XIXe siècle par Hugo. Une vision qui n'est pas révolutionnaire - Hugo n'en est pas un – mais qui présente un sens de l'Histoire tournée vers le progrès social et l'humanisme d'une façon quasi prophétique.

 

Germinal : le plus connu des romans d'Émile Zola. Il permet de prendre conscience de la vie des ouvriers en France à la fin du XIXe siècle et de découvrir les différents courants politiques qui traversent la classe ouvrière comme la bourgeoisie à cette époque. C'est autant un reportage qu'un roman.

 

L'insurgéde Jules Vallès : retour sur l'insurrection parisienne débouchant sur la Commune. L'auteur de L'Enfant et du Cri du Peuple y a participé en tant qu'un des chefs de l'aile gauche du mouvement.. De long chapitres dénoncent la répression et les massacres par les Versaillais.

 

Candide de Voltaire : court conte du philosophe des Lumières. C'est drôle, c'est impertinent, Voltaire tape sur les intégristes et tout les idéologues. Ça fait du bien de lire ça aujourd'hui, le combat contre l'obscurantisme ne date pas d'hier et beaucoup y ont contribué, la lutte continue.

 

La Condition Humainepar un André Malraux alors sympathisant communiste. C'est un roman d'aventure, qui nous replonge dans la révolution chinoise des années 1920 et l'Internationale Communiste. On redécouvre le rôle mal connu des révolutionnaires professionnels venu du monde entier pour aider leurs camarades chinois. Cet univers se marierait très bien avec celui d'Hugo Pratt et son héros Corto Maltesse.

 

Le Sorgho Rougede Ya Ding : restons en Chine, quarante ans plus tard. Voici un roman qui décrit la vie d'un village durant la révolution culturelle par un auteur admirateur de Balzac.

 

La Ferme des Animaux de George Orwell : l'histoire d'une révolution dans une ferme anglaise écrite par un militant trotskiste ancien de la guerre d'Espagne. C'est une lecture très dérangeante pour les lecteurs anticapitalistes car les processus de retour à l'ordre ancien semblent implacables. Mais il vaut mieux les connaître pour mieux les combattre. A noter qu'une adaptation en dessin animé a été faite avec une fin plus optimiste pour ne pas choquer les petits nenfants.

 

Le Talon de Ferpar Jack London : l'auteur des romans d'aventures du grand Nord était aussi un socialiste révolutionnaire américain. Ce roman d'anticipation se voulait un hommage au Capitalde Karl Marx. Jack London décrit les mécanismes de l'exploitation capitaliste, les méthodes de résistance de la classe ouvrière (la grève générale), et la contre-attaque de la bourgeoisie (anticipant ainsi le fascisme). Passionnant.

Tag(s) : #Rubrique Littéraire - Cinema

Partager cet article

Repost 0