Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

10 livres de témoignages pour cet hiver

 

 

La semaine dernière, je vous conseillais dix livres classiques pour l'hiver ( 10 livres classiques pour cet hiver ), et je pourrai faire un nouveau billet sur dix autres romans tout aussi passionnants, mais il y a d'autres genres tout aussi efficace pour enrichir sa culture militante. Tout aussi subjective et non exhaustive que la précédente, voici une sélection d'histoires vécues :

 

Ça te passera avec l'âge : on commence par le livre d'un copain, Alain Krivine. L'ancien porte-parole de la LCR nous raconte ses premiers engagements politiques et la logique qui l'amène, lui et d'autres camarades, à quitter le PCF pour constituer une organisation révolutionnaire. C'est écrit sur un ton léger et complice qui en fait une lecture forte agréable.

 

Si c'est un homme de Primo Lévi : on change carrément de ton et d'époque avec le témoignage d'un déporté italien en camps de concentration. L'endurance physique n'est pas la seule condition pour survivre dans ces usines à massacrer. Pour quelles raisons devrait-on survivre à ces épreuves, se demande l'auteur ? Indispensable à lire, au moment où les derniers survivants commencent à s'éteindre et où des fils de putes cherchent à minimiser l'horreur des camps.

 

Paroles de Poilus : petit livre que l'on trouve à 2 € aux éditions Librio. Un autre massacre industriel avec les mêmes questions que l'on se pose : comment ont-ils fait pour tenir ? Ici les lettres nous révèlent quelque chose de fou : les soldats étaient des hommes ! Souvent de pauvres bougres dépassés par les évènements qui les broyaient. Dépassés mais pas naïfs.

 

Les nouveaux carnets d'un inspecteur du travail de Gérard Filoche : on peut ne pas être du même parti et apprécier le travail que font certains ( Filoche est au PS, mais c'est son problème). On s'aperçoit de l'effroyable hold-up que sont les heures supplémentaires non payées (des milliards chaque année) et du sentiment d'impunité et d'orgueil dont fait preuve le patronat. Il n'y a jamais besoin d'aller chercher très loin des exemples, voyez Murat il y a quelques semaines. C'est une lecture très énervantes mais qui donne envie de ruer dans les brancards, donc c'est bénéfique.

 

Chômage des secrets bien gardés de Fabienne Brutus : l'auteure est ou était conseillère ANPE. Le livre date de quelques années, avant Pôle Emploi. On comprend que l'agence pour l'emploi est une machine à gérer la masse des chômeurs plutôt qu'à aider à retrouver du travail. Par une analyse simple mais pertinente, Fabienne Brutus démontre que le nombre de chômeurs peut facilement être multiplié par quatre ou cinq en France. La meilleure façon de lutter contre cette machine à exclure ? Que les associations de chômeurs et les syndicats de salariés de l'ANPE s'unissent. A bon entendeur. Ce livre est disponible à la médiathèque d'Onet le Château entre autre.

 

Les tribulations d'une caissière d'Anna Sam : le témoignage d'une travailleuse que l'on ne voit pas toujours. Il est ici question de la pénibilité du travail de caissière mais pas seulement. Pourquoi beaucoup de gens, qui n'ont pas des métiers beaucoup plus épanouissant, déconsidèrent parfois ces travailleuses et travailleurs ?

 

Mémoire du ghetto de Varsoviede Marek Edelman : un court livre ressemblant à un rapport d'activité sur l'insurrection des juifs du ghetto de Varsovie en 1943. Marek Edelman est le seul survivant de l'état major du ghetto et raconte cette lutte qui ne pouvait pas être victorieuse, militairement je m'entend. Si eux ont réussi à s'organiser, on ne va pas se décourager quand on créé ''simplement'' une organisation anticapitaliste. D'après des blaireaux comme Bernard Henri Lévy, Marek Edelman est certainement un antisémite qui n'a pas compris la complexité du proche-orient, puisqu'il a soutenu toute sa vie la cause palestinienne...

 

L'établide Robert Linhart : c'est le récit d'un militant d'extrême gauche qui ''s'établit'' en usine à la fin des années soixante. Pour ceux qui ignorent cette pratique (et ils ont le droit), il s'agissait pour des militants, surtout anciens étudiants, plutôt destinés à des professions intellectuelles ou de cadres, de se faire embaucher comme ouvriers de base dans les grands pôles industriels. Ceux-ci pouvaient alors apporter leur vision politique aux ouvriers mais aussi toucher du doigt la réalité des conditions de travail et de vie de cette population. Dans l'établi, on apprend tout ceci et plus encore, comme le patronat qui cherche à prendre sa revanche sur mai 68 par toutes les méthodes les plus perfides possibles. Vous pouvez trouver cet ouvrage à la médiathèque de Rodez, il faut le demander car il est en magasin.

 

Le corbillard de Julesd'Alphonse Boudard : un de mes auteurs préférés. Ancien résistant, ancien FTP puis ancien cambrioleur et ancien détenu, Boudard était un écrivain de la veine d'Audiard, écrivant dans un argot haut en couleurs. Ici il est justement question de son passage fin 1944 dans la Colonne Tactique Lorraine du colonel Fabien, embryon d'armée rouge française. Entre deux aventures croquignolesques, on découvre le climat de fin de guerre où les allemands offrent une résistance plus forte que prévue, où les collabos tentent de se refaire une vertu chez les résistants, et où les militants du PCF épurent discrètement les éléments ''hitléro-trotskystes''.

 

Une journée d'Ivan Denissovitchd'Alexandre Soljénitsyne : bon, oublions un instant que l'auteur fut un gros réactionnaire, nostalgique du Tsar et admirateur de Franco et Pinochet. Cet ouvrage est la description des conditions de vie au goulag lors d'une ''bonne journée'' écrit par quelqu'un qui l'a vécu. Est-ce faire de l'anticommunisme que de conseiller ce livre ? Justement non, si le goulag est à condamner sans aucune ambiguïté, il suffit de comparer cette lecture avec celle de Primo Lévy cité plus haut, pour savoir que le goulag et le camp de concentration n'étaient pas la même chose et que, non, communisme soviétique n'égale pas nazisme !

 

 

Tag(s) : #Rubrique Littéraire - Cinema

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :