Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gouvernement envisage une hausse du forfait hospitalier de 25%.


Il passerait ainsi de 16 à 20 euros. Les déremboursements répétés et cumulatifs de médicaments, les augmentations prévisibles et déjà annoncées des tarifs des complémentaires de santé sont des coups bas contre les malades, d’autant plus graves, dans le contexte de montée du chômage, de la précarité et de pandémie. Mais, une fois de plus, le gouvernement choisit de faire les poches des salariés, de tous ceux qui doivent avoir recours au système de santé.

Le déficit de la Sécu n’est qu’un prétexte. La Sécu est pillée par le gouvernement et les patrons. En 2008, les exonérations de cotisations se montaient à 31,1 milliards d’euros, la dette de l’Etat envers la Sécu de 3,6 milliards, celle des employeurs de 2,15 milliards.


Les licenciements et le chômage, les bas salaires ce sont des milliards de cotisation en moins pour les caisses de la Sécurité sociale. On ne peut pas laisser passer sans réagir ces nouvelles atteintes au droit à la santé pour tous et toutes.


Le NPA propose aux collectifs de défense de la santé et des hôpitaux, aux associations de malades, aux syndicats, aux partis de gauche d’agir ensemble contre ces nouvelles atteintes au droit à la santé.

Tous ensemble mobilisons nous, tous ensemble nous ferons échec au gouvernement !

Tag(s) : #Défense des services publics

Partager cet article

Repost 0