Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

386826 10150387956566505 1539361600 nDans la plupart des médias, dans la classe politique du PS à l’extrême droite, on tente de nous faire croire que la crise est une fatalité, que les peuples devront la payer en lieu et place des capitalistes, eux qui en sont la cause, eux qui contrôlent les richesses produites par notre travail et qui s’en servent pour s’enrichir encore plus, provoquant ainsi crise après crise, au lieu de viser le bien commun.

 

Le Venezuela est là pour nous rappeler à tous qu’il n’y a pas de fatalité !

Quoi qu’on pense de Chavez, la révolution vénézuélienne – car c’est bien d’une révolution qu’il s’agit – est un formidable laboratoire des alternatives à l’austérité et au capitalisme, et à ce titre nous concerne tous directement.

 

Avec la mort de Chavez le mardi 5 mars, les travailleurs et tous les exploités du Venezuela ont perdu un dirigeant et un défenseur dans la lutte contre le capitalisme.

 

Allant directement à l’encontre des exigences des puissances impérialistes et de l’oligarchie locale, Chavez a refusé les privatisations, l’austérité et la régression sociale. Les ressources du pays ont été mobilisées pour répondre aux besoins du peuple. Dans les domaines de l’éducation, de la santé, des conditions de logement et bien d’autres, les mesures concrètes prises par son gouvernement ont considérablement amélioré les conditions de vie des populations.

 

La mort de Chavez inaugure une phase nouvelle — et décisive — de la révolution vénézuélienne. Cette révolution n’a pas été menée à son terme. Une fois de plus, la contre-révolution passe à l’offensive. Les opérations de sabotage économique s’intensifient et deux diplomates américains ont été expulsés du pays après avoir tenté de nouer des contacts avec des chefs militaires vénézuéliens dans le but d’organiser un nouveau coup d’État. La situation actuelle — celle d’une révolution à mi-chemin — ne peut pas durer.

 

Quelles sont les perspectives pour la révolution vénézuélienne ? Qui sortira vainqueur dans la lutte entre les forces révolutionnaires et contre-révolutionnaires ? Les militants de la campagne Pas Touche au Venezuela ! nous présenteront leur opinion, lors de cette Assemblée Citoyenne organisée par les militants du Front de Gauche. Une discussion s’ensuivra pour approfondir tous ensemble ce sujet et l’idée avancée par le Front de Gauche : une 6éme république qui permettrait de mettre en place ces alternatives.

Tag(s) : #GA Aveyron

Partager cet article

Repost 0