Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

10375_image_preview.jpg

 

La SAM Technologie, sous-traitante automobile 600 salariés, a fait plié sa direction dimanche.

Le Groupe Arche auquel appartient la SAM avait annoncé le transfert de sa conception d'outillage à SERMI Technologie à Annecy.


Depuis le début de la crise le directeur de la SAM, a touché des subventions publiques lui permettant d'user et d'abuser du chômage partiel et de la pseudo formation des salariés. Ces subventions n'ont permis en rien d'empêcher les licenciements des intérimaires à l'automne 2008 et celui des six CDD aujourd'hui mais ont permis au groupe ARCHE de maintenir ses profits. La délocalisation de la conception d'outillage allait entrainer le licenciement d'une centaine de salariés à terme. Dans un bassin industriel sinistré où les habitants se battent pour garder leur hôpital public, c'était une nouvelle attaque brutale contre les travailleurs.


Les élus de la communauté des communes se sont aplatis récemment devant le directeur et devant une dizaine de patrons locaux en retirant la taxe transport qui devait être payée par les entreprises du bassin de plus de 9 salariés. Les mêmes voulaient offrir un centre de recherche tout neuf à SAM tecnologies pour « fixer » sur le Bassin.


N'ont ils toujours pas compris que les capitalistes iront là où l'herbe est la plus verte, là où ils feront le plus de profits? Ce n'est qu'en renforçant le rapport de force en faveur des salariés que l'on peut enrayer la logique prédatrice du capitalisme.


Les salariés l'ont compris, par leur grève illimitée jour et nuit, déclenchée jeudi 25 mars, après une semaine de grève perlée. Dans la nuit de dimanche à lundi, les salariés ont repris le travail après avoir obtenu gain de cause.

La lutte paie tout comme la détermination.

 

http://www.npa2009.org/sites/default/files/images/aboolive.preview.jpg



Partager cet article

Repost 0