Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les rebondissements de ce qu'il faut bien appeler une affaire d'Etat illustrent une fois encore les liens troubles entretenus par les plus hauts responsables de l'Etat avec la haute bourgeoisie, rappelant qu'il n'y a qu'une seule classe dirigeante qu'elle soit politique ou économique. Liliane Bettencourt a réalisé une coquette économie de 30 millions d'euros grâce au bouclier fiscal, géré par une administration des finances dirigée par Eric Woerth. Des policiers de la brigade de répression de la délinquance sur la personne (BRDP) ont retrouvé la trace d'un retrait en espèces de 50 000 euros confirmant les propos tenus par l'ex-comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thibout, au site Mediapart. La justice a ouvert une enquête. Mis en cause de façon de plus en plus nette, Woerth et Sarkozy s'affichent arrogants et "droits dans leur botte" en même temps qu'ils s'assurent mutuellement d'un soutien sans faille. Nous verrons bien comment cette affaire va tourner, mais en attendant, il reste l'image d'un pouvoir politique qui, en même temps qu'il demande à la majorité de la population de se serrer la ceinture, entretient des liens consanguins avec les milliardaires responsables de la crise. C'est bien cela qui est devenu totalement indécent et insupportable. Ca suffit. Eric Woerth doit partir et son départ doit donc aussi sonner le glas de sa contre réforme des retraites
Il a déclaré hier que son "devoir c'est de tenir et c'est aussi d'être digne de (sa) majorité". Il a bien raison, parce que c'est toute sa majorité qui est concernée, qu'ils s'en aillent tous et leur politique avec ! "Parce qu'ils le valent bien !"http://www.npa2009.org/sites/default/files/images/autoc400_0.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :