Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

affiche-rouge-logo
En 2009, année de la loi Bachelot, à  Figeac, dans le Lot, la maternité a été fermée.
Hier, vendredi 19 octobre 2012,  une jeune femme a perdu son enfant alors qu’elle se rendait  à la maternité de Brive distante de plus d’une heure de transport.


Dans ce département on est passé en quelques années de 4 à 1seule maternité pour 170 000 habitants.
Ce drame constitue la terrible conséquence d’une politique publique exclusivement comptable, orchestrée par les ARH et poursuivie aujourd’hui par les ARS (agence régionale de Santé).


On est ainsi passé de 1370 maternités en 1975 à 700 en 2000 puis 526 en 2010.


Alors que le nombre des naissances a connu un record en 2011, les autorités continuent de fermer des maternités publiques comme à la Seyne-sur-mer, il ya quelques mois, ou à Marie-Galante, en Guadeloupe, récemment. Elles continuent de réduire le nombre de lits et de favoriser la constitution de grosses maternités véritables ‘’usine à bébés’’.
La Gauche anticapitaliste dénonce cette scandaleuse situation produit de la logique de l’hôpital- entreprise, au mépris de la vie et des besoins humains.


Avec le Collectif "Notre santé en danger", la Gauche Anticapitaliste exige un moratoire immédiat et l’arrêt de toutes les restructurations hospitalières.

Tag(s) : #GA National

Partager cet article

Repost 0