Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le NPA sur deux fronts

Le NPA a présenté ses candidats pour les cantonales, Christian Barbut, Manon Gusmini et Alain Viguier (de gauche à droite)./Photo DDM
Le NPA a présenté ses candidats pour les cantonales, Christian Barbut, Manon Gusmini et Alain Viguier (de gauche à droite)./Photo DDM
Le NPA a présenté ses candidats pour les cantonales, Christian Barbut, Manon Gusmini et Alain Viguier (de gauche à droite)./Photo DDM

Il n'y aura pas de « parachutage » pour les élections, a annoncé le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), lors d'une conférence de presse à Rodez, samedi. Qu'on se le dise, Nouveau Parti Anticapitaliste ne propose des candidats que là où ils sont déjà implantés, à savoir Alain Viguier et sa remplaçante Manon Gusmini pour le canton de Villefranche-de-Rouerge et Christian Barbut et sa remplaçante éveline Saglibène pour Millau-Ouest.

La rupture maître mot de ces élections

Dans les deux cantons, il s'agira de « candidatures de rupture », a prévenu le NPA. Pour le territoire de Villefranche, Alain Viguier rappelle qu'il était porteur du mouvement antigaz de schiste et que « si on est élu on ira s'interposer s'il le faut devant les premiers engins ». Quant à sa remplaçante, Manon Gusmini, une lycéenne de 18 ans, elle revendique l'implication des jeunes dans les derniers mouvements sociaux, notamment dans la lutte contre la réforme de la retraite, arguant que « les jeunes doivent prendre le relais ». Et de soutenir que « qui peut parler le mieux du chômage des jeunes que les jeunes eux-mêmes ! ».

Du côté du canton de Millau-Ouest, Christian Barbut a tenu à souligner que l'élément de rupture principal était de proposer « un vrai service public à la personne » en commençant par « relever le plafond d'aides sociales » et développer le soutien aux personnes âgées, fustigeant « beaucoup de retard sur les structures d'aides à la dépendance ». Sur la question économique, c'est « la rupture définitive, on n'aidera pas le privé qui exploite les salariés », préférant « favoriser tout ce qui est alternatif au capitalisme ».

Tag(s) : #GA Aveyron

Partager cet article

Repost 0