Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.midilibre.com/images/logo.gif

« Porter la voix de ceux qui n'en ont pas »

http://www.midilibre.com/img/photos/biz/2011-03/2011-03-08/OBJ995837_1.jpg

On préfère que les gens mangent, plutôt que d'avoir de belles vitrines. » On s'en serait douté, la politique du conseil général ne convient guère à Christian Barbut et Eveline Saglibene. Les candidats du NPA sur Millau-ouest veulent   « changer les règles du jeu et mettre le conseil général au service des populations ». Pour eux, cela passe notamment par une réorientation de la politique sociale. Pour ce faire, ils préconisent la création d'un   « vrai » service public d'aide à la personne et à la solidarité.

  « Il faut mettre des moyens financiers et humains plus importants pour répondre à l'explosion de la paupérisation et de la misère sociale, explique Christian Barbut.   Actuellement, le conseil général fait le

 

contraire en imposant, par exemple, un redécoupage aberrant des territoires d'action sociale. » Pour trouver ces moyens, les candidats assurent qu'ils feront des choix.   « La priorité ne sera pas aux petits fours ou aux réalisations de prestige, assène Christian Barbut.   Le conseil général met de l'argent par les fenêtres en créant des maisons des services que ne servent à rien et qui ferment, comme à Salles-Curan. Il est capable de construire l'aire de Brocuéjouls mais, en contrepartie, il refuse 50  à une famille pour finir le mois parce qu'elle dépasse le plafond. Ce sont ces règles que l'on veut changer. »

Les deux candidats pointent aussi   « la souffrance » des employés du conseil général   « soumis à des règles de plus en plus libérale, avec beaucoup de précarité ».   « On sera de bons employeurs », notent-ils.

 

« Une fâcheuse tendance à tout centraliser à Rodez »


En matière de soutien à l'économie, les militants du NPA entendent agir de façon différente :   « Nous n'accorderons pas d'aide aux entreprises dont les profits ne bénéficient pas aux salariés et aux consommateurs. » Et promouvoir d'autres modèles économiques : Scop, agriculture bio, circuits courts.

Créer du lien social par le biais de la culture, développer la création sur l'ensemble du territoire figurent aussi au programme des deux candidats qui observent   « une fâcheuse tendance à centraliser tout à Rodez ».

Christian Barbut cite en exemple la Maison départementale des personnes handicapées   « qui pourrait, avec d'avantage de personnel, avoir des permanences dans les cantons et être plus proche des gens concernés ». Souhaitant   « amener un peu de contradiction dans l'hémicycle », Christian Barbut conclut :   « S'il y a un intérêt à ce que le NPA soit élu, c'est pour porter la voix de ceux qui n'en ont pas. »

 
DAMIEN SOLASSOL

Photo F. CÉLIÉ

Tag(s) : #Archives NPA Millau-Saint Affrique

Partager cet article

Repost 0