Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo_edited.jpg

Rencontre Parti de Gauche / Nouveau Parti Anticapitaliste

 

Les militants du PG et du NPA Aveyronnais se sont rencontrés pour la première fois vendredi 4 février à Rodez. L'objectif premier était simple : faire connaissance.

 

Pour le NPA, cette réunion s'inscrivait dans le cadre de la préparation du congrès national. Au lendemain des luttes pour nos retraites et l'approche de nouvelles mobilisations sociales, politiques et électorales, il paraissait pertinent de comparer ''d'orga à orga'' les différences et les points communs, afin d'aplanir ou confirmer des idées-reçues.

 

Le point de départ du débat devait être une analyse comparée du mouvement sur les retraites mais celui-ci a vite été occulté par les échéances électorales de 2012. Cette rapide orientation du débat met l'accent sans doute sur l'une des principales divergences stratégiques entre PG et NPA.

 

Sur le mouvement des retraites, la proposition de référendum proposé par le PG à la fin du mouvement a été discutée. La question sociale pouvait-elle être défendue par un vote ? s'interrogeaient les militants du NPA. Le référendum d'initiative populaire n'ayant pas encore reçu de décret d'application, il aurait fallu une mobilisation pour l'obtenir. Les militants du PG nous ont jugé trop sévère et ont réfuté l'idée que ce référendum pouvait éviter une confrontation. Dont acte.

 

A propos des élections présidentielles, l'ensemble des militants présent, NPA et PG, sont pour une candidature unitaire à la gauche du Parti ''Socialiste''. Néanmoins, les modalités divergent. Faut-il un candidat unique de la gauche sociale comme le souhaitent les militants du PG ? Ou un candidat unique issu du mouvement social comme le défendent les militants du NPA ? Un candidat issu d'un parti politique, que ce soit Mélenchon ou Besancenot, est-il le plus à même de représenter un regroupement politique ?

 

Autre de point de divergence : la participation à un gouvernement. Idée exclue par le NPA dans le cadre des institutions classiques et sans mobilisations populaires. Idée exclue par le PG dans le cadre d'une présidence de Strauss Kahn. Mais un Mélenchon candidat avec un fort potentiel de résultat ne forcerait-il pas le PS à gauchir son programme ? '' Mouais faut voir...'' a répondu un militant du NPA, ''Bof...'' a répondu l'autre.

 

Enfin il a été proposé (par le PG) d'établir un lien permanent entre nos deux partis, pouvant être élargi au Parti Communiste s'il le souhaite, afin de réagir de façon commune à l'actualité sociale en Aveyron.

 

La réunion s'est terminée dans le calme et sans aucun blessé à déplorer. Nous nous en félicitons.

 

GH

Tag(s) : #GA Aveyron

Partager cet article

Repost 0