Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué du Nouveau Parti Anticapitaliste.


Sarkozy veut casser le droit de grève et la mobilisation.

La mobilisation générale contre la réforme des retraites exaspère Sarkozy qui veut en finir avec les grèves et la résistance des travailleurs et de la jeunesse.
Après avoir matraqué les jeunes, le gouvernement s'attaque au droit de grève.

Le pouvoir s'acharne sur les grévistes de la raffinerie de Grandpuits. Une première réquisition avait été retirée car faisant référence à une ordonnance abrogée.
Mais la préfecture de Seine-et-Marne s'entête et vient de réquisitionner les salariés "au nom des intérêts de la défense nationale". Face à la solidarité des habitants des environs ou de militants d'autres corporations qui ont formé, vers 7 heures du matin, un "cordon citoyen" pour empêcher les salariés réquisitionnés d'entrer, la violence policière a été extrême.
3 grévistes ont été blessés suite à la charge des gendarmes mobiles.

Le NPA condamne la répression policière qui est aujourd'hui le seul argument du gouvernement pour défendre son projet de loi et assure les grévistes et leurs organisations syndicales de sa totale solidarité avec leur lutte engagée pour le retrait de cette réforme.
La défense nationale invoquée pour attaquer le droit, c'est tout un symbole. Avec ce pouvoir, nous sommes bien en guerre, mais c'est d'une guerre sociale dont il s'agit ! Et les salariés sont en état de légitime défense.

Cette agression contre les grévistes de Grandpuits, cette remise en cause inadmissible du droit de grève est une attaque contre tous les salariés, contre toutes celles et tous ceux qui résistent. Loin de casser ou de démoraliser les grévistes et les manifestants, elle va recevoir la réponse qu'elle  mérite : l'extensio, de la mobilisation.

L'emploi systématique des forces de répression est un aveu de faiblesse du gouvernement désavoué par une opinion publique qui soutient massivement le mouvement social en cours.

La lutte continue pour le retrait de ce projet de loi.
Retraite anticipée pour Sarkozy, Fillon !


Le 22 octobre 2010





Déclaration d'Olivier Besancenot


Droit de grève attaqué : réagir ensemble.

Les grévistes de la raffinerie de Grandpuits viennent d'être réquisitionnés au nom de la défense nationale.

Les gendarmes mobiles ont chargé le piquet citoyen faisant plusieurs blessés.

Pour défendre les salariés en grève, le droit de grève, je propose à l 'ensemble des premiers responsables des  partis politiques, des associations, des syndicats de réagir ensemble contre cette agression inadmissible à l'égard du monde du travail et de ses droits.

Le 22 octobre 2010

Tag(s) : #Archives NPA

Partager cet article

Repost 0